Dimanche 5 juillet 2020 - 21:05

Breaking news

RDC-Ituri : les députés provinciaux de Djugu interpellent le gouvernement sur sa responsabilité après la tuerie de 11 personnes sur la RN 27
Félix Tshisekedi devant le bureau du territoire de Djugu. Ph/ACTUALITE.CD.

Le caucus de députés provinciaux, élus du territoire de Djugu ont condamné les massacres d'une dizaine de personnes par les miliciens de CODECO ce samedi 4 juillet sur la RN 27.

Dans leur déclaration faite ce dimanche, ces élus notent le silence du gouvernement Congolais sur la situation sécuritaire qui prévaut dans ce territoire. Ils recommandent également une attention particulière des autorités nationales dans les opérations militaires en cours.

« Nous condamnons cet acte ignoble qui a coûté la vie à nos compatriotes notamment, la délégation territoriale et présentons nos sincères condoléances aux familles éprouvées. C'est un acte de sabotage à la délégation dépêchée par le Président Félix pour venir sensibiliser ces groupes armés, ça doit attirer notre attention. Nous demandons au gouvernement congolais d’assumer sa fonction de protéger la population et leurs biens, de mettre les moyens logistiques et financiers conséquents aux forces loyalistes qui combattent cette milice et renforcer l'effectif des militaires et policiers dans des Zones d'opérations ; d'accélérer également avec les processus de désarmement des miliciens de CODECO et d'autres groupes armés en Ituri ; d'ouvrir des enquêtes urgentes pour que les responsabilités de chacun dans ces massacres de Djugu soient établies », ont-ils déclaré.

Ils appellent également la Monusco à poursuivre son appui dans la traque des miliciens et la protection des personnes et leurs biens.

Ces députés provinciaux demandent aussi au gouvernement provincial d'impliquer tous les leaders politiques locaux du territoire de Djugu dans le processus de la paix amorcé dans cette partie de la province. À la population, les élus demandent de dénoncer tout cas suspect et de faire confiance à l’armée.

Le Président de la République Félix Tshisekedi a dépêché depuis ce vendredi 3 juillet, une équipe composée des anciens Chefs de guerres en Ituri avec pour mission de sensibiliser les miliciens CODECO à déposer les armes. On compte parmi eux, Germain Katanga, Godas Marcel, Mathieu Ngudjolo et Iribi Pitsou et Gabriel Dirokpa.

A Djugu, les miliciens de codeco endeuillent les civils depuis décembre 2017. Ces miliciens ont intensifié leurs attaques dans les territoires de Mahagi et une partie D'Irumu. La société civile de l'Ituri, qui en appelle cette fois-ci à l'implication personnelle du Chef de l'Etat, dresse un bilan de plus de 1780 personnes tuées par ces miliciens depuis le début de cette année.

Franck Asante,à Bunia

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une