Samedi 4 juillet 2020 - 20:33

Breaking news

Ituri : 4 morts dans une nouvelle attaque des hommes armés à Irumu
Forces Armées de la République Démocratique du Congo

Quatre (4) personnes ont été tuées par les présumés miliciens de Kyini ya kilima dans une incursion menée la nuit du vendredi à ce samedi dans le Village Dikidabho 1, chefferie de Babelelebhe, Territoire d'Irumu en Ituri.

D'après un habitant de la région, joint par ACTUALITE.CD, ces présumés miliciens ont également incendié plusieurs maisons.

« Des hommes armés que nous soupçonnons être des miliciens Kyini ya kilima ont fait incursion nuitamment. Ils ont tué 4 personnes dont une femme. Malheureusement leurs corps restent encore sur place en attendant des dispositions sécuritaires pratiques pour aller les récupérer et  enterrer. Ils ont également incendié plusieurs maisons et pillé des biens de valeur que nous ne saurions énumérer actuellement. Nous avons décidé de fuire ici au village voisin de Murubya. Même au moment où nous vous parlons, la situation est encore tendue là-bas parce que nous voyons des maisons en train d'être brûlées par ces inciviques venus du village Gangu. L’armée n’est pas du tout intervenue», témoigne un habitant sous émotion.

Une source administrative de ce territoire confirme la nouvelle, sans trop de commentaire sur le bilan.

« Nous avons réellement enregistré une attaque hier dans ce village. Nous ne sommes pas en mesure de vous donner un bilan précis pour le moment moins encore provisoire. Nous allons enquêter sur la situation. Mais retenez que dans un premier temps, cet incident est survenu après une dispute tendue entre les deux jeunes des communautés différentes autour d'un verre. D'ailleurs nous sommes en train de travailler maintenant pour empêcher des probables représailles », précise cette source sous anonymat.

Contactée par ACTUALITE.CD, l'armée, par le biais de son porte-parole en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, appelle la population au calme et promet de réagir dans les heures qui suivent.

A Irumu, les attaques meurtrières s'observent  ces dernières semaines. Le vendredi 03 juillet, deux corps sans vie ont été découverts par les services de sécurité dans le village Kombokabho.

D'après le député provincial élu de ce territoire Wilson Mugara, il s'agit des personnes qui seraient tuées par les miliciens de Kyini ya kilima lors de leur incursion le lundi 29 juin dans ce même village.

Les habitants vident des villages touchés par l'insécurité pour aller dans des villages qu'ils jugent sécurisés et d'autres traversent carrément dans la ville de Bunia, chef-lieu de cette province.

Ce Territoire fait face à l'activisme des groupes armés notamment Kyini ya kilima, la milice de CODECO et les présumés rebelles des ADF.

Franck Asante, à Bunia

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une