Mardi 30 juin 2020 - 09:15

Breaking news

RDC : Félix Tshisekedi ne souhaite plus lancer des programmes qui vont donner lieu aux coulages des ressources publiques
Effigie de Félix Tshisekdi au lancement du Programme du 100 jours le 2 mars 2019/Ph ACTUALITE.CD

Le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a émis lundi 29 juin le voeu de ne plus assister à “d’importants coulages des ressources publiques” à travers des projets gouvernementaux, cas du programme de 100 jours qu’il avait lancé aussitôt arrivé au pouvoir.

Dans son message à la nation à l’occasion du 60e anniversaire de l’accession de la RDC à la souveraineté nationale et internationale, il a indiqué “que l’expérience douloureuse révélée au cours du procès en rapport avec le Programme des 100 jours tourne définitivement la page de la longue série de projets et programmes qui, à travers l’histoire de notre pays, ont donné lieu à d’importants coulages des ressources publiques en toute impunité.”.

Le premier jugement du procès dit 100 jours lancé le 11 mai dernier était tombé le 20 juin dernier et a condamné Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’Etat à 20 ans de travaux forcés pour détournements des fonds alloués au programme dont il était superviseur.

Félix Tshisekedi a aussi allusion “au Projet de Bukangalonzo, aux multiples cessions d’actifs miniers, aux projets de construction d’infrastructures routières, aéroportuaires et j’en passe”, qui ont été à la base des détournements des millions de dollars déboursés par le Trésor public. “Le défi du Congo, le défi du peuple congolais, c’est de sortir de la répétition pour s’inventer un destin. A tout prix, nous devons y parvenir et nous allons y arriver”, a martelé le chef de l’Etat.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une