Report du confinement : le secrétaire général du MLP estime que le Premier ministre n’aurait pas dû intervenir car il “n'exerce aucun pouvoir de tutelle sur les provinces”
MLP

Le secrétaire général du parti politique Mouvement de Lumumbistes Progressistes (MLP), le professeur Jean-René Lohata, décrit la violation de la constitution dans le report du confinement tels qu'annoncé par la primature.

“Sous réserve de l'existence matérielle de l'intervention du Premier ministre sur la décision du confinement du Gouverneur de Kinshasa, le Premier ministre n'exerce aucun pouvoir de tutelle sur la province. C'est un coordonnateur de l'action gouvernementale (...) il a usé de la pression politique qui n'a rien à voir avec le droit. Le ministre de l'Intérieur le ferait si on était dans une simple décentralisation et non dans le régionalisme” a expliqué à ACTUALITE.CD le secrétaire général du parti de Franck Diongo.

C'est un coordonnateur de l'action gouvernementale (...), il a usé de la pression politique qui n'a rien à voir avec le droit. “Seul le président de la République dispose des pouvoirs constitutionnels limités matériellement sur la révocation du Gouverneur (sous certaines conditions) et sa nomination après le vote de l'assemblée provinciale. Aujourd'hui, les pouvoirs présidentiels sont accrus grâce à l'état d'urgence. Dans ces conditions, il aurait agi seul sans déléguer ses pouvoirs ni au Premier ministre ni au ministre de l'Intérieur, étant donné que la délégation de pouvoir est une opération légale, il ne peut pas le faire parce que la loi ne l'autorise pas explicitement”.

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba avait réuni le vendredi dernier, le gouverneur de Kinshasa, le vice-ministre de la Santé, le conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de santé et coordonnateur de la Task-force pour la lutte contre le coronavirus ainsi eu le coordinateur du secrétariat technique chargé de la riposte contre la maladie à coronavirus « pour définir les modalités de mise en œuvre de la mesure de confinement total décidée par le gouverneur de la ville de Kinshasa. 

Après cette réunion, un communiqué signé par Albert Lieke, directeur de communication et porte-parole du Premier ministre, a annoncé le report à une date ultérieur du confinement.

Ivan Kasongo

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une