Catégorie
ACTUALITE.CD

Maker Mwangu Famba, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel de 2007 à 2016, s’est exprimé sur la gratuité de l’enseignement primaire. Au cours de l’émission Top Presse de la Radio Top Congo, il a expliqué que le processus était lancé en aout 2010. Il a ajouté que les dirigeants de l’époque avaient décidé d’y aller progressivement. 

« Nous avons commencé les trois premières années. On avait récupéré autour de 2 millions d’enfants dans les écoles. La gratuité est une thématique très complexe », a t-il déclaré.

A son départ du ministère, le processus était arrivé à la 5e année primaire dans les provinces autre Kinshasa et l’ex-Katanga.

Il également évoqué la problématique de la paie des enseignants.

« Environ 100 000 enseignants non payés n’étaient pas payés. Nous avons pu prendre en charge environ 70.000 d’entre eux. On l’a fait avec les concours de nos partenaires aussi », a t-il ajouté. 

Il a cependant nuancé les résultats de ce processus: « ça ne marchait pas partout et la responsabilité était partagée. Soit c’est le chef de l’Etablissement, sous-division, etc. », a t-il ajouté.

Maker Mwangu Famba a aussi déclaré que la réussite d’aujourd’hui de ce processus est liée au fait qu’il avait été amorcé par l’ancien pouvoir. 

Lire aussi:RDC: 97 000 enseignants non payés jusque-là le seront à partir de ce mois de janvier 2020 (Mayo Mambeke)

Vidéo