Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le président Félix Tshisekedi est attendu au sommet Royaume-Uni-Afrique qui va se tenir le lundi 20 janvier prochain à Londres, annonce, dans un communiqué, l’ambassade du Royaume-Uni en République Démocratique du Congo (RDC). Selon la même source, à Londres, Félix Tshisekedi parlera des « énergies renouvelables » et des « réformes planifiées » par son gouvernement pour « améliorer le climat des affaires » au pays.

Des aspects qui intéressent Londres. Car, d’après, le Royaume-Uni voudrait renforcer des échanges commerciaux avec le Congo-Kinshasa.

« Le Royaume-Uni est ouvert au commerce avec la RDC. Nous allons permettre aux entreprises du Royaume-Uni et de la RDC de profiter plus facilement des opportunités de commerce et d'investissement. Nous voulons des partenariats mutuellement bénéfiques qui vont au-delà de l'aide et attirent des investissements de qualité pour stimuler la croissance et créer des emplois », a déclaré Paul Arkwright, chargé d’affaires du Royaume-Uni en RDC.

À l’initiative du Premier ministre Boris Johnson, le sommet Royaume-Uni-Afrique va réunir des représentants des milieux économiques britanniques et africains, des responsables et délégations de toute l’Afrique, des institutions internationales et de jeunes entrepreneurs. Le gouvernement britannique veut, « créer de nouveaux partenariats durables qui généreront plus d’investissements, d’emplois et de croissance, à même de profiter aux populations et économies africaines et britanniques ».

Ce sommet est donc une occasion pour Félix Tshisekedi de nouer des partenariats avec un Royaume-Uni qui se présente comme un « partenaire de choix des nations africaines en matière d’investissement », et un pays « offrant une expertise mondialement reconnue dans le domaine de la technologie et de l’innovation ».

Durant son séjour à Londres, il est également prévu plusieurs rencontres avec des ministres britanniques, notamment le Premier Ministre Boris Johnson.

Claude Sengenya

 

Vidéo