Breaking news

RDC : la marche « d’indignation » prévue le 17 janvier par Lamuka interdite à Kinshasa

Mercredi 15 janvier 2020 - 11:25
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila a interdit la marche dite d’indignation programmée pour ce 17 janvier 2020 par la coalition Lamuka à Kinshasa.

« … considérant également que tous les Congolais commémoreront en date du 17 janvier 2020, le sacrifice consenti par notre héros national, Patrice Emery Lumumba, je ne saurai prendre acte de votre organisation, qui au regard du contexte politique actuel, est susceptible de perturber l’ordre public », dit Ngobila dans une correspondance à Steve Kivuata, secrétaire général du parti Nouvel Élan d’Adolphe Muzito qui avait saisi le gouverneur.

Telle que prévue, la marche devrait partir de la place Pascal (Masina) jusqu’à la statue de l’ancien premier Premier ministre Lumumba à l’échangeur de Limete.

Déjà lundi, Martin Fayulu, candidat malheureux à la dernière présidentielle avait mis en garde Gentiny Ngobila contre toute entrave à cette marche, l’appelant à s’occuper plus de l’insalubrité de la ville de Kinshasa.

« On ne demande pas au gouverneur de la ville de s’occuper de la commémoration, il a lancé le salongo ici, mais la ville est extrêmement sale, qu’il nous dise d’abord s’il est gouverneur ! Nous nous allons marcher, c’est un jour de notre héros national et nous allons marcher pour dire d’abord, nous sommes contre les tueries de nos frères et sœurs de Beni et partout y compris Yumbi et nous disons aussi notre indignation contre ce projet de balkanisation de la RDC » s’exclame Martin Fayulu.

C’est le 10 janvier dernier que Lamuka, à travers le parti politique d’Adolphe Muzito avait saisi l’hôtel de ville au sujet de la marche du 17 du mois en cours. Cette date marque le 59ème anniversaire de la mort de Patrice Emery Lumumba.

Patrick Maki

 

Vidéo