Breaking news

RDC : Si le budget 2020 n’a pas prévu le financement des partis politiques, le PPRD prendra des dispositions idoines (Shadary)

Samedi 21 décembre 2019 - 20:52
Catégorie
Berith Yakitenge

Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), a, lors de l’ouverture des travaux de la conférence budgétaire du parti, ce samedi 21 décembre, à Kinshasa, annoncé que sa formation politique se prendra en charge si le financement des partis politiques n’est pas pris en compte dans la loi de finances 2020.

« La conférence budgétaire doit nous proposer des mesures incitatives de mobilisation. Mais, il nous est également plausible de poser la question à l’Etat, au regard de la loi portant organisation et fonctionnement des partis politique, au sujet de financement des partis politiques. Cette loi a été votée depuis près de 10 ans, il nous semble que cette loi n’a jamais  été appliquée. On se demande, si le budget 2020 de la République démocratique du Congo, adopté à la dernière session, on se demande s’il a prévu une ligne des financements des partis politiques, conformément à la loi sus-rappelée. Sinon, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, parti-phare et porte-étendard, prendra des dispositions idoines pour que l’Etat de droit s’applique dans les faits et non dans les discours propagandistes », a dit le secrétaire permanent du PPRD, parti de l’ex–président de Joseph Kabila.

Ces travaux qui s’étalent sur 4 jours [du 21 au 24 décembre] s’inscrivent dans le cadre de la mise en application de la feuille de route des travaux d’octobre dernier, à Lubumbashi.

Les cadres du parti qui s’occupent des questions financières dans toutes les provinces sont à Kinshasa. Parmi les sources de financement d’un parti politique, il y a notamment les cotisations, les dons, legs et la subvention de l’Etat.

Pour Shadary, les principales sources de financement du PPRD sont les cotisations des élus, mandataires des établissements publics et membres du gouvernement mais, aussi, l’apport remarquable de Joseph Kabila. 

La RDC compte, à ce jour, plus de 700 partis politiques. Le PPRD en est le principal, compte tenu de son poids politique au parlement et dans les Assemblées provinciales.

Berith Yakitenge

Vidéo