Catégorie
Actualite

Le Sénat a examiné en seconde lecture ce mardi 10 décembre le projet de loi de finances exercice 2020. C’est le Vice-premier ministre, ministre de Budget Jean-Baudouin Mayo Mambeke qui a présenté l’économie de ce projet de loi de finances accompagné du ministre des finances au nom du Premier empêché. Après sa présentation, une trentaine de sénateurs ont posé quelques préoccupations. Le vice-premier ministre a sollicité et obtenu 24 heures pour revenir rencontrer les  préoccupations des représentants provinciaux.

Après  avoir été adopté l’Assemblée nationale le décembre dernier, le projet de budget de 16.895,5 milliards de Francs Congolais (10 milliards USD)  a été envoyé au Sénat pour une seconde lecture. 

En cas d’adoption en des termes non-identiques, une commission paritaire mixte assemblée nationale – Sénat sera mise en place pour harmonisation. Cette commission n’aura que 48h pour cette procédure. Si la divergence persiste, la version de l’Assemblée nationale est celle qui sera prise en compte. Ce n’est qu’après cette procédure que la loi de finances 2020 sera transmise au Président de la République pour promulgation.

La présidente de l'Assemblée nationale Jeanine Mabunda avait Insisté sur l’urgence de ce dossier.  

Le ministre des finances a, pour sa part,  justifié le caractère "urgent" de ce projet par le délai de caducité convenu entre le gouvernement Congolais et le bailleur qui est fixé au 19 décembre de cette année.

Berith Yakitenge

 

   

Vidéo