Breaking news

RDC : la ministre Yolande Ebongo a échangé avec une délégation de la Banque Mondiale sur les réformes et le rajeunissement de l’administration publique

Vendredi 29 novembre 2019 - 12:28
Catégorie
ACTUALITE.CD

La ministre Yolande Ebongo Bosongo a reçu, mercredi 27 novembre, une délégation de la Banque Mondiale, conduite par Mamadou Lamarane Deme. Les échanges ont porté sur plusieurs questions notamment celles relatives à l’évolution des réformes et de rajeunissement de l’administration publique.  Cette mission de la Banque Mondiale est appuyée à Kinshasa par Chadi Bou Habib (économiste en chef et coordonnateur des programmes, croissances équitables, finances et institutions).

« La réforme porte jusque-là sur l’axe mise à la retraite qui doit être honorable, il y a eu la première vague de retraités, il y a la deuxième vague qui est en cours et des questions vont être soulevées notamment au comité de pilotage pour connaître quel secteur finalement peut être appuyé par la Banque Mondiale parce que les fonds sont disponibles. La Banque ne peut pas avancer tant que cette question n’est pas traitée en interne dans le cadre de cette concertation pour connaître l’effectif envoyé en retraite et pour quel secteur. Donc, c’est vraiment une question capitale, c’est comme ça que la Banque voulait avoir des précisions sur la tenue de ce comité de pilotage. Du côté du gouvernement, nous sommes prêts, dès demain déjà nous allons nous retrouver pour cette réunion », a dit la ministre de la Fonction publique, Yolande Ebongo Bosongo.

La question du rajeunissement a aussi fait l’objet de discussion entre la délégation de la Banque Mondiale et la ministre Yolande Ebongo.

« Mais aussi, il était question de réfléchir sur l’autre aspect de la réforme qui porte sur son  rajeunissement. Le rajeunissement de la Fonction Publique concerne les jeunes professionnels qui sont formés avec l’appui de la Banque, bien-sûr, et là nous sommes pratiquement à la dernière vague tel que prévu dans le projet PRRAP (Projet de réformes et Rajeunissement de l’administration publique). Mais, il était aussi question de réfléchir sur le prochain PTBA, quel besoin intégré, au niveau du gouvernement par rapport à cet aspect des choses. Je crois que, là-dessus, le gouvernement est déterminé à rajeunir son administration publique. Donc, il va falloir prévoir un budget en termes d’appui au niveau de la Banque pour prise en charge des jeunes professionnels qui doivent être formés dans les prochaines éditions » 

La problématique de la capacité d’accueil des agents de l’Etat dans les différents ministères a été évoquée. La ministre pense que la plupart des cadres organiques ne répondent pas à la situation actuelle.  

Berith Yakitenge

Vidéo