Mardi 15 octobre 2019 - 10:47

Breaking news

Crash de l'Antonov : l'UDPS en marche de colère à Tshikapa
ACTUALITE.CD

Plusieurs centaines de personnes arborant les drapeaux de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et des partis alliés tels que le Rassemblement des démocrates Tshisekedistes (RDT) , le Congrès pour la démocratie et le progrès social  (CDPS) et des associations soutenant le chef de l’Etat, ont pris d'assaut les rues de la ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, ce mardi 15 octobre. Ils manifestent leur colère contre le crash, le jeudi 10 octobre dernier, de l'Antonov de la suite présidentielle.

« Nous sommes convaincus que les ennemis de la nation en voulaient à la vie du président Tshisekedi. Cette marche est un avertissement. Si quelque chose advenait à notre président,  les ennemis de la nation en auront pour leur compte », explique le député provincial Pierre Mwamba, président fédéral intérimaire de l'UDPS/Tshikapa à la tête de la marche.

La police estime à un millier, le nombre des manifestants alors que les organisateurs, eux, pour leur part, parlent de plus de 10000 personnes qui manifestent ce mardi. Partie du rond-point Ndjendje au centre-ville,  la marche doit chuter au niveau du marché de Kamalenga, dans la commune de Kanzala.

L'épave de l'antonov 72 de la suite du président Tshisekedi, qui avait disparu, a été retrouvée dans la forêt, à 7 kilomètres du village Okoto, en territoire de Kole, dans la province du Sankuru. C'est un agent de l'organisation humanitaire internationale Catholic Relief Service (CRS) de retour à Kole, qui affirme être arrivé sur le lieu du crash.

« Les habitants du village d'Okoto où je suis arrivé dimanche m'ont dit qu'ils avaient vu un avion en feu à 7 kilomètres de leur village. Je m'y suis rendu, accompagné de quelques villageois. J'ai découvert beaucoup de débris d'un avion. J'ai vu un morceau d'avion de couleur bleu blanc portant le numéro 72903. Les villageois m'ont dit que le chef du secteur de Bakutshu Lokenye leur  avait ordonné  d'enterrer 4 corps dont un blanc qui étaient en décomposition. Sur le lieu,  il se dégage une odeur suffocante. Ça laisse à penser que d'autres corps n'ont pas encore été enterrés », explique à ACTUALITE.CD, Crispin Mukadi du CRS, qui affirme avoir laissé le chef de secteur de Bakutshu Lokenye, l'administrateur de territoire de Kole et le responsable de la police, sur le site.

Deux hélicoptères d'une mission de reconnaissance de la MONUSCO ont quitté Kananga, ce lundi, avec à leur bord le gouverneur du Sankuru, Joseph Stéphane Mukumadi, pour le site où les débris de l'avion ont été découverts. Seule difficulté, la zone n'est pas couverte par les réseaux de télécommunication.

Ce même mardi 15 octobre, la direction de la presse présidentielle annonce qu'une importante communication sera faite par la cellule de crise mise en place par le président Félix Tshisekedi, vendredi dernier, après le crash de l’Antonov, affrété par la présidence de la République.

Sosthène Kambidi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une