Breaking news

« Le jour où la coalition FCC-CACH ne fonctionnera plus, je serai le premier à revenir ici et vous parler » (Kabund)

Vendredi 11 octobre 2019 - 14:14
Catégorie
ACTUALITE.CD

Jean-Marc Kabund était obligé de se rendre en personne à Limete, ce vendredi 11 octobre, pour calmer les militants de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social). Ces derniers manifestaient suite à la disparition, la veille, de l’Antonov 72 affrété par la présidence de la République. Certains parmi eux exigeaient « le divorce entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi ».

« Je vous dis tous les temps : le jour où la coalition FCC-CACH ne fonctionnera plus, je serai le premier à revenir ici et vous parler. Nous sommes là, nous faisons la politique. J’ai entendu les gens dire que le mariage FCC-CACH est terminé. Vous savez que ce sont des propos soutenus par Lamuka. Vous savez que ces gens de Lamuka étaient avec nous. Vous savez ce qu’ils ont fait », a-t-il déclaré devant les militants en colère.

Il a tenté également de convaincre ses camarades sur l’importance de la coalition FCC-CACH pour Félix Tshisekedi.

« Je vais comprendre quel lien faites-vous entre la coalition et le crash. Comment vous voulez vous en prendre au siège du parti ? Je ne comprends pas. Il faut que tout soit clair ! Ce pays se dirige selon les règles institutionnelles, pas l’anarchie. La constitution repartit les rôles entre les différents pouvoirs. Dites-moi ! Faut-il décider de supprimer le parlement ? Le chef de l’Etat a besoin de cette majorité. C’est simple à comprendre ! Comment va t-il diriger sans majorité ? » s’est-il interrogé.

Lire aussi : Au siège de l’UDPS, Kabund appelle les militants à la patience et à la raison

Lire également : Kinshasa : La mobilisation des militants de l’UDPS à Limete tourne à une manifestation anti-Kabila

Christine Tshibuyi