Catégorie
Kabuya

Le parti présidentiel n'en a pas fini avec l'épineuse question du tribalisme dans la sphère politique. Ce point était à l'ordre du jour de la matinée politique animée, ce mercredi 09 octobren par Augustin kabuya, secrétaire général de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

Kabuya a accusé l'ancien Premier ministre et cadre de la coalition Lamuka, Adolphe Muzito, de vouloir dresser les ressortissants de l'ex- province de Bandundu contre le président Félix Tshisekedi par un message tribal.

"Je me demande : comment expliquer un monsieur qui a géré mal le pays quand il fut Premier ministre, monsieur Muzito, le monsieur est en train de dresser nos frères du Bandundu contre le chef de l'Etat. Ils ont fait Lamuka pour effacer monsieur Félix Tshisekedi politiquement mais Dieu les a confondus. Je vous dis de ne pas suivre les lieutenants en perte de vitesse. Nous avons nos fédérations au Bandundu qui nous disent que ce monsieur est en train d'asseoir son discours politique sur la haine tribale. La ministre des Affaires sociales, madame Rose Boyata, directeur de cabinet adjoint du chef de l'Etat, est du Bandundu ainsi que beaucoup de conseillers et cadres du parti ", a dit Kabuya au cours de la matinée politique tenue au siège de l'UDPS. Le même responsable a présenté plusieurs conseillers du chef de l'Etat et secrétaires fédéraux originaires de la province du Kwilu pour "justifier, selon lui, que l'UDPS n'est pas un parti tribal". Ivan kasongo