Breaking news

RDC : Ouverture à Bukavu du procès contre un chef de guerre poursuivi notamment pour viol massif

Vendredi 20 septembre 2019 - 00:28
Catégorie
DR

 

Le procès du chef de guerre et auteur de plusieurs crimes dans le territoire de Shabunda au Sud-Kivu,  Masudi Alias Koko a été ouvert depuis mercredi 18 septembre  à la cour militaire du Sud-Kivu.

 

Pour la première journée, il s'est agit de régulariser la saisine à l'égard de parties constituée de l'incriminé, ses 4 co-accusés, l'Etat congolais et la partie civile.

Plusieurs griefs sont mis à charge de ce chef des Raïa Mutomboki , entre autre , le viol massif le 8 février 2018 à Kabikokole dans le territoire de Mwenga, des massacres et tueries à Kigulube et d'autres actes de viols, à Kamungini, Bimpanga, Wameli, Kigulube, Keba, Parking et dans une partie du territoire de Kalehe où ses hommes ont commis plusieurs meurtres et massacres.

"Dans ce dossier l'Etat congolais est incriminé pour avoir failli à son devoir régalien de protéger et sécuriser la population et ses biens", note la fondation Panzi qui accompagne quelques victimes.

Ancien sergent de l’armée, Masudi Alimasi a été capturé par les FARDC à Shabunda.   Les activistes des droits de l'homme ont multiplié les appels auprès de la justice militaire pour qu'il réponde de ses actes.

 

Justin Mwamba