Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

L'assemblée provinciale du Kasaï Central a levé l'immunité du député provincial Ngandu Leja Bulelela Kapena Tshinyama de la circonscription de Dimbelenge pour être poursuivi par la justice. Le grief à charge du député n’a pas été évoqué.

« En effet,  par sa décision  Ass-Prov/K.C/B.P/008/2019 du 6/8/2019 portant levée de l'immunité parlementaire de l'honorable Ngandu Leja Bulelela Kapena Tshinyama, député provincial et autorisation des poursuites judiciaires  à son endroit, le bureau de l'assemblée provinciale (...) a levé l'immunité parlementaire du député précité et donne par conséquent un avis favorable à votre demande », lit-on dans une correspondance du président de l'assemblée provinciale du 6 août 2019 adressée au procureur général et dont ACTUALITE.CD détient une copie.

Cet avis favorable est contenu dans la lettre signée par le président de l'assemblée provinciale Patrice Aimé Sesanga en réponse à la demande du procureur général de Kananga du 19 juillet 2019.

Selon les informations d’ACTUALITE.CD, la décision de lever l'immunité parlementaire du député provincial Ngandu Leja est la conséquence des menaces de mort, injures publiques, coups et blessures volontaires présumés à l'encontre d'un avocat du barreau du Kasaï Central à la suite d'un litige immobilier.

Le député provincial Ngandu aurait refusé de libérer la maison d'un client de l’avocat, maison qu'il a prise en location. Convoqué par le parquet hier jeudi 15 août 2019, le député ne s'est pas présenté pour ses moyens de défense. « Nous pourrons décerner un mandat d'amener en cas d'un deuxième refus à se présenter », explique une source judiciaire.

Sosthène Kambidi