Catégorie
L'ambassadeur des États-unis en RDC

Le Centre Culturel Américain a repris du service dans la capitale Kinshasa deux ans après sa fermeture. L’ambassadeur des États-unis en République démocratique du Congo (RDC), Mike Hammer, a présidé la cérémonie officielle de la réouverture du Centre Culturel Américain, ce mardi 11 juin, à Kinshasa.

Pour le diplomate américain, la réouverture de ce centre était parmi l’une de ses priorités. Il a indiqué que l’objectif est d’aider le public congolais à comprendre la culture américaine et ses valeurs. 

Il est aussi d'aider ceux qui désirent étudier aux États-unis.

« La réouverture de American Center était une priorité pour moi quand je suis arrivé ici, en octobre de l’année dernière. Parce qu’il faut expliquer au public congolais notre politique, aider le public congolais surtout ceux qui veulent aller faire les études aux Etats-Unis de parler l’anglais. Maintenant, je suis heureux d’être ici pour rouvrir ce centre. J’espère que j’aurai le temps de passer de temps en temps pour parler avec le public congolais et kinois. L’entrée est gratuite pour tous et il y a une connexion internet (…) », a expliqué Mike Hammer.

Le centre culturel « Phyllis Wheatley » offrira à ses visiteurs 5 mille kits de livres imprimés mais également des articles scientifiques, des informations qui sont dans ses bases données.

Dans la capitale congolaise, le Centre Culturel Américain dispose d'une extension dans la commune de Limete et une autre à l’Université Protestante du Congo (UPC). En province, il est représenté à Goma.

D’autres représentations seront inaugurées à Kisangani, Boma et Bukavu, selon les responsables du Centre. Auguy Mudiayi

Vidéo