Breaking news

Assemblée Nationale: Jeanine Mabunda a reçu Catherine Samba ce 12 juin au palais du peuple

Mercredi 12 juin 2019 - 16:28
Catégorie
Rencontre Catherine Samba Panza et Jeanine Mabunda

La présidente de l'Assemblée nationale(AN), Jeanine Mabunda  a reçu  Catherine Samba Panza. L'ex présidente de la  transition en République Centrafricaine  a conduit une délégation du Comité Consultatif de la Plateforme des femmes de l'Accord cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération entre la RDC et les pays de la région des grands lacs, pour une mission conjointe en Rdc.

 

Mmes Catherine Samba Panza et Jeannine Mabunda
Rencontre  Jeanine Mabunda et Catherine Samba Panza

Deux objectifs principaux étaient au coeur de cette visite : féliciter Jeanine Mabunda en tant que première femme élue au perchoir de l’AN en RDC et plaider en faveur de la réforme de la loi électorale dans le sens  l'élection de plus des femmes au parlement. 

 Catherine Samba a également félicité l'ancien président Joseph Kabila et le nouveau Chef de l'Etat Félix-Antoine Tshisekedi pour l'alternance pacifique au sommet de l'État. Elle a indiqué que l'élection de Jeannine Mabunda à la tête de l'Assemblée nationale est une fierté pour toutes les femmes africaines, qui sont capables d'aller plus loin si on leur fait confiance.

 A son tour, Jeanine Mabunda à prôné l’approche d’un parlement plus proche de la population, avec des lois qui profitent à cette dernière et qui facilitent l'émergence de la femme aux instances législatives et décisionnelles.

Cette visite  s’ajoute aux multiples rencontres des femmes pour plaider en faveur de la réforme de la loi électorale conformément à l'article 14 de la constitution ainsi que la loi portant modalités de mise en oeuvre des droits de la femme et de la parité. Marie Josée Bunsana, présidente du Cartel des femmes politiques a  rappelé leurs plaidoyer pour plus de parité.  “Nous avons mené un plaidoyer auprès du premier ministre Bruno Tshibala pour la signature du décret de la mise en oeuvre de la parité. Jusqu’à ce jour, les textes souffrent d’application au niveau de la primature,”  tout en rappelant que ceci était avant l’élection de Jeanine Mabunda en avril dernier.

Prisca Lokale