Catégorie
Photo droits tiers

Lambert Mende, ancien ministre de la Communication et des Médias, député national et candidat gouverneur dans la province de Sankuru, a été relâché après sa brève interpellation à son domicile de Kinshasa, ce dimanche 19 mai. Il vient de regagner sa maison.

« Je viens darriver chez moi. Je ne comprends pas personnellement ce qui mest arrivé. Je suis convaincu que cest une manipulation des services de police par le ministre intérimaire de l’Intérieur, Basile Olongo Pongo, qui essaie de régler ses comptes avec moi étant donné que nous avons des litiges post-électoraux. Il veut profiter de son intérim pour me faire la peau », a-t-il dit dans une interview à ACTUALITE.CD

Il n’a même pas été auditionné.

« Jétais au services spéciaux de la police, près de l’Institut Supérieur du Commerce (ISC). Ils ne mont même pas interrogé. A peine, étais-je arrivé là bas, je crois que le conseiller spécial François Beya les a appelé pour dire : mais quest-ce quil y a ? Il a ordonné que je sois immédiatement relâché », a t-il ajouté.

Lire aussi : RDC : Mende relâché

ACTUALITE.CD