Catégorie
Miss Bangala. Gagnante du prix Ambassadeur du livre 2019

L’ouverture de la 3ème édition du Festival du Livre et de la Bible a eu lieu, ce mardi 23 avril sur la place des Evolués, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa. Au cours de cette activité, Père Ponti, responsable de la maison d’édition Médiaspaul, a remis le prix “Ambassadeur du Livre” à quelques lauréats. Parmi eux figure Miss Bangala, responsable du Café Littéraire de Missy.

Quand la soeur Générose m’a appelé, il y a deux jours, pour me demander mon nom complet, je pensais que j’allais être nominée pour autre chose. C’était un moment de pure émotion parce que c’est le fruit d’une consécration par rapport aux oeuvres du Café Littéraire de Missy. Par ce prix, j’ai réalisé qu’il y a encore des personnes qui croient en moi et en ce que je fais”, explique Miss Bangala.

S’agissant de la participation de la femme dans le domaine de la lecture, Miss Bangala revient sur les préjugés qui freinent la femme congolaise. “L’implication de la femme congolaise dans la lecture n’est pas assez forte parce que jusqu’à ce jour, beaucoup de personnes continuent de penser que la culture, c’est uniquement la musique et peut-être la danse. D’ailleurs, les femmes qui sont dans le domaine culturel sont taxées de femmes aux moeurs légères qui s’y retrouvent uniquement pour attirer les hommes,” affirme Miss Bangala.

Le Café Littéraire de Missy s’est donné pour but d’atteindre tous les coins du pays. “Il y a du talent  au Congo. Notre combat dans ce domaine, c’est de pouvoir amener la lecture dans tous les coins de la RDC. Implanter le Café Littéraire de Missy dans tous les endroits de la République pour servir de pont entre ceux qui ont des écrits mais qui habitent des lieux où il n’y a pas de lecteurs, pas de maisons d’édition, pas de distributions et ceux qui sont à l’extérieur”, explique la nouvelle ambassadrice du livre en RDC .

Ce même 23 avril, l’Association Congolaise des Femmes Journalistes de la Presse Écrite (ACOFEPE) a organisé une marche de santé qui s’est achevée au centre Wallonie Bruxelles. Pour Grâce Ngyke, présidente de cette communauté, cette campagne vise les écoles de la FUNA. “ Pendant trois mois, cette activité a consisté à collecter les ouvrages auprès de différents partenaires. Nous avons pensé aux écoles dépourvues de bibliothèques dans le district de la FUNA, notamment les communes de Bandalungwa, Bumbu, Kalamu, Kasa-Vubu, Makala, Ngiri-ngiri et Selembao.”

Pendant cette période, les élèves se préparent aux examens de la mi-session. Nous allons déléguer une équipe qui ira déposer ces ouvrages dans les onze différentes écoles”, a-t-elle précisé.

Placée sous l’autorité du ministère de la Culture et des Arts, l’ouverture de cette 3ème édition a également connu la participation du député Jean-Goubald Kalala et Henry Mova Sakanyi, ancien vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, qui a aussi reçu le prix d’Ambassadeur du Livre.

Prisca Lokale