Breaking news

RDC : Il y a un souhait conjoint pour qu’on trouve une solution définitive à la menace des ADF, affirme David Gressley

Lundi 15 avril 2019 - 18:16
(En costume), David Gressley, représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations-Unies en charge des opérations lors d'un échange avec Félix Tshisekedi

David Gressley, représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies en charge des opérations, a indiqué, ce lundi 15 avril, que la mission et le gouvernement congolais souhaitent trouver “définitivement” une solution à la menace des Forces Démocratiques Alliées (ADF).

Il s’est exprimé après une rencontre avec le président de la République, Félix Tshisekedi, à Goma.

« C’était une discussion très constructive qui va aider d’aller en avant avec la sécurisation et la stabilisation des régions qui sont toujours touchées par les conflits », a déclaré David Gresley.

Le chef de l’Etat a tenu une réunion de sécurité à Goma en présence notamment du chef d’état-major général des FARDC.

« Le problème ADF est la situation la plus préoccupante et nous avons eu un très bon échange sur ça, surtout l’aspect de collaboration. Je crois qu’il y a un souhait conjoint pour qu’on trouve une solution définitive à cette menace des ADF. Nous en sommes très déterminés », a ajouté le numéro 2 de la mission onusienne. 

Les rebelles ADF, présents sur le sol congolais depuis 1990, sont accusés d'être à la base des massacres des milliers de civils depuis quatre ans dans la région de Beni.

Lire aussi : RDC : « le chef de l'État a indiqué qu'il ne se sentira président de la République que lorsqu'il y aura la paix dans l'est du pays » (Julien Paluku)

Catégorie