Breaking news

RDC : Le ministre des Affaires foncières suspendu, un dossier judiciaire ouvert à son encontre

Mercredi 13 mars 2019 - 22:30
Lumeya Dhu Maleghi / Droits tiers

Le directeur de cabinet du président de la République, Vital Kamerhe, a annoncé, ce mercredi 13 mars 2019 dans la soirée, la suspension, sur décision du Chef de l'État, du ministre des Affaires foncières, Lumeya Dhu Maleghi, et de quelques mandataires publics reprochés de mégestion. 

Le président de la République "m’a chargé d’instruire au Premier ministre de procéder à la suspension de l’intéressé et de requérir le Procureur général  de la République pour l’ouverture d’une procédure judiciaire à charge de ce ministre", a indiqué Vital Kamerhe.   

"C’est le début de la lutte contre l’impunité (...) tous les commis de l’État doivent savoir que c’est effectivement la fin de la récréation", a déclaré le directeur de cabinet intervenant sur la RTNC.

Le ministre est accusé d'avoir pris une série d'arrêtés en violation de la loi, procédé à des lotissements à des endroits interdits et l’expropriation des citoyens.

Dans son intervention, Kamerhe a annoncé la suspension du directeur général de l'Autorité de Régulation des Postes et Télécoms (ARPTC), Oscar Manikindu.  

Le dirigeant de cette structure relevant de la présidence de la République, est temporairement détrôné de son poste pour mégestion et insubordination à sa hiérarchie.

Dans la même série de décisions, Tshisekedi a suspendu le directeur général de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP, ex-ONATRA ), Daniel Mukoko Samba, et son adjoint pour des actes de mégestion.

Christine Tshibuyi

 

Catégorie