Breaking news

RDC : Les rebelles ADF libèrent une nouvelle vague d’otages à Beni

Mardi 12 mars 2019 - 19:09
Catégorie
La RN4 dans la cité d'Oicha au Nord-Kivu/Ph Yassin Kombi ACTUALITE.CD

Au moins 23 civils qui étaient détenus par les rebelles ougandais ADF (Forces démocratiques alliées) ont été libérés, ce mardi 12 mars 2019, en territoire de Beni (Nord-Kivu). Il s'agit des habitants d'Oicha, Bakila-Tenambo, Apetina et Kiskivi qui étaient enlevés soit à leurs domiciles soit dans leurs champs par les assaillants, affirme la société civile locale.

Ces anciens otages sont arrivés ce mardi dans la cité d'Oicha après au moins 5 jours de captivité en brousse. Parmi les otages libérés figurent 6 femmes.

« Ce sont les personnes qui étaient emportées par les rebelles ADF entre le 7 et le 10 mars. Les assaillants les ont libérés sans aucune condition. D'ailleurs, ces rebelles les ont accompagnés jusqu’à Ahile, au moins 12 km à l'ouest d'Oicha sur la nationale numéro 4. Ils étaient au total au nombre de 23 otages libérés dont 6 femmes. Les otages que nous avons interrogés disent qu'ils étaient amenés vers Sesele, dans un camp des rebelles ADF, localisé à l'est de la nationale numéro 4 », rapporte à ACTUALITE.CD, Philippe Bonane, président de la société civile d'Oicha.

La société civile du territoire de Beni a aussi alerté, le lundi 11 mars, sur l'enlèvement de plusieurs personnes par les rebelles ADF dans la localité d'Apetina,située à l'ouest d'Oicha. Mais elle n’avait pas donné le nombre exact des personnes kidnappées.

Le fonctionnaire délégué à Oicha, Nicolas Kikuku confirme leur libération et ajoute que la santé de certains ex-otages s’est dégradée et sont pris en charge.

Les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) ont libéré 22 otages, mardi 5 mars 2019, à Makembi, localité située dans la zone dite "triangle de la mort" (Eringeti, Kamango et Mbau), en territoire de Beni.

Yassin Kombi