Une patrouille FARDC près de Beni (ACTUALITE.CD)

Les présumés combattants ADF (Forces démocratiques alliées) ont pris en otage, depuis samedi 9 mars, plusieurs civils enlevés dans la localité d'Apetina, située à l'ouest de la cité d'Oicha, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Le nombre exact des otages n'est pas connu. Selon la société civile locale, il serait une dizaine.

"Il y a eu des combats entre les FARDC et les rebelles ADF, le 9 mars, dans la localité d'Apetina. Pendant ces affrontements, les ennemis sont rentrés et ont enlevé beaucoup de gens. Jusque-là, on n'a pas le nombre exact. A l'heure où je vous parle je suis avec les familles des victimes. Personnellement, je connais 5 personnes qui ont été enlevées. Il y a aussi deux otages qui sont retournés", a dit à ACTUALITE.CD, Janvier Kasairo, secrétaire de la société civile d'Oicha

Au moins six civils ont été tués par des présumés rebelles ADF, dans la nuit de ce vendredi 8 mars, à Lubwasi, localité située près de la ville de Beni.

Les victimes, parmi lesquelles une femme, revenaient des champs au moment de l’attaque. Certaines personnes avaient été tuées par armes à feu et d’autres par machettes. 

Yassin Kombi, à Beni

Catégorie