Breaking news

RDC : La CENCO appelle le nouveau pouvoir à rompre avec les antivaleurs des anciens régimes

Lundi 4 mars 2019 - 12:01
Photo ACTUALITE.CD

La Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) a réitéré sa position sur les résultats de la présidentielle du 30 décembre dernier et a appelé les nouveaux dirigeants à rompre avec les antivaleurs dans la gestion des affaires de l’Etat.

« Pour rassurer le peuple, nous invitons les nouveaux gouvernants à rompre radicalement avec les antivaleurs des anciens régimes et à donner des assurances concrètes d'une meilleure gouvernance », disent les évêques dans une déclaration lue au cours d’une conférence de presse organisée ce lundi 4 mars au Centre Interdiocésain, à Kinshasa.

L’épiscopat a insisté sur l’établissement d’un véritable Etat de droit.

« Nous attirons notamment l'attention sur le plan politique : l'établissement d'un État de droit, la poursuite et le parachèvement de la crédibilité du climat politique, le respect strict de la Constitution, l'achèvement du cycle électoral dans la vérité et la transparence », ajoute ce document lu par l’Abbé Donatien N’shole Babula, secrétaire général de la CENCO.

Cette sortie médiatique intervient à l’issue de la session ordinaire du comité permanent de la CENCO tenue du 27 février au 2  mars.

Christine Tshibuyi

Catégorie