Breaking news

Lumumba papers : Deux lanceurs d’alerte dont Jean-Jacques Lumumba poursuivent en justice BGFI-Bank

Mercredi 13 février 2019 - 11:46
Photo droits tiers

Les lanceurs d’alerte Jean-Jacques Lumumba et Guylain Luwere affirment avoir porté plainte en France contre BGFI Bank, leur ancien employeur. Ils soutiennent qu’ils avaient subi des représailles après avoir, disent-ils, mis en garde leur hiérarchie en 2006 sur l’existence de plusieurs transactions suspectes de dizaines de millions de dollars américains entre la BGFIBank RDC et des sociétés qui seraient contrôlées par des proches de Joseph Kabila, mais aussi sur l’existence de comptes qui seraient liés au financement du terrorisme. La Plateforme de Protection des Lanceurs d’Alerte en Afrique (PPLAAF), explique que les deux banquiers poursuivent la BGFI en réparation de tous les préjudices subis du fait du comportement de la banque.

« Mes alertes, je les ai déclenchées pour l’honneur de notre profession de banquier, pour le bien de notre pays », a déclaré Jean-Jacques Lumumba cité par PPLAAF. « Je l’ai fait pour cette nouvelle génération de Congolais qui veulent véritablement construire l’Etat de droit en RDC et ne plus être pris en otage par la cupidité de ses dirigeants ». La même source rapporte que, menacé avec une arme à feu par le Directeur général de la banque et craignant pour sa vie, Lumumba avait alors quitté son pays avec sa famille.

« Jamais nous n’aurions dû être menacés, agressés, brutalisés pour avoir fait ce qu’il nous paraissait juste », a déclaré Guylain Luwere pour sa part « Nous avons été contraints à l’exil, nos familles souffrent, nous méritons d’être réparés dans nos droits par notre ancien employeur ». Ce dernier est un ancien pilote responsable du contrôle de gestion à la BGFIBank. Il affirme avoir aussi en garde la banque sur l’existence d’importants dépôts bancaires appartenant à des sociétés liées à un réseau d’entreprises sanctionné par le Trésor américain pour financement du terrorisme. D’abord menacé par divers membres de sa hiérarchie, il est ensuite agressé physiquement avec sa femme dans la rue. A la suite de ces menaces, Guylain Luwere et sa femme quittent la RDC pour vivre en exil en Europe, notre PPLAAF.

Ces accusations étaient  toutes rejetées par la banque.

Notre Groupe, BGFIBank, est une institution financière internationale qui, en matière de lutte contre le blanchiment et de lutte contre le terrorisme, se conforme rigoureusement à la réglementation internationale en vigueur et utilise pour ce faire des outils adaptés de filtrage et de contrôle des opérations de transferts à l’international. Ces outils de filtrage Swift, Fircosoft, et Firco MultiList Manager sont agréés par nos différents régulateurs et déployés au sein de notre filiale BGFIBank RDC », avait dit à ACTUALITE.CD à l’époque Henri Claude Oyima, président-directeur général du Groupe BGFIBank.

Le Groupe BGFI-Bank se présente comme un groupe financier international multi-métiers avec plus de 2000 collaborateurs, présents dans 11 pays, qui accompagnent au quotidien une clientèle diversifiée au Bénin, au Cameroun, au Congo, en Côte d'Ivoire, en France, au Gabon, en Guinée Equatoriale, à Madagascar, en République Démocratique du Congo, à Sao Tomé-et-Principe et au Sénégal.

 

 

Catégorie