Catégorie
Image d'illustrations

Un audit de la Cour des Comptes renseigne que les agents et fonctionnaires de l’Etat supportent eux-mêmes les frais de tenue de comptes, même ceux dont la rémunération est égale ou supérieure à CDF 92.000,00 soit 58 USD. Pourtant, certaines sources au Ministère du Budget renseignent que le Gouvernement prend en charge les frais de gestion des comptes bancaires.

Environ 2,1 milliards USD soit 38,42% du budget sont destinés à la rémunération de 1 303 760 agents et fonctionnaires de l’Etat. De ce fonds, 4 693 536 USD sont empiétés des salaires des agents chaque mois pour la prise en charge de gestion des comptes bancaires.

En outre, l’opération de bancarisation fait énormément de reliquat et dont la gestion reste opaque. Selon la cour des comptes, d’abord par manque d’actualisation des listings de paie, la destination incorrecte des listings de paie envoyés en provinces par la Direction de la Paie, le non-paiement des agents et fonctionnaires de l’Etat affectés dans des localités éloignées des succursales des banques commerciales intervenantes, la discordance entre les listings de paie et les avis des crédits. Entre 2012 et 2016, par exemple le taux d’accroissement des reliquats a été de 2833,15 % à SOFI BANQUE ; 1194,12% à ADVANCE BANQUE. Lire la suite sur deskeco.com