Glencore

Katanga Mining Limited, filiale de Glencore, le géant anglo-suisse de négoce, courtage et d’extraction de matières premières, a annoncé ce mardi 6 novembre 2018 que sa filiale Kamoto Copper Company SA ("KCC") a suspendu jusqu'à nouvel ordre l'exportation et la vente de cobalt de son projet Kamoto en République démocratique du Congo.

« La présence d'uranium a récemment été détectée dans l'hydroxyde de cobalt produit dans le projet Kamoto à des niveaux dépassant la limite acceptable autorisée pour l'exportation du produit par le biais des principaux ports africains. À ce jour, la production totale de cobalt touchée par la suspension de la vente s’élève à 1472 tonnes de cobalt fini. Les faibles niveaux de radioactivité détectés dans l'uranium à ce jour ne présentent aucun risque pour la santé et la sécurité », dit l’entreprise dans un communiqué.

Lire la suite sur DESKECO.COM

Catégorie