AFP PHOTO/MENAHEM KAHANA

Israël s’apprête à retirer la protection de groupe qu'il offrait aux ressortissants congolais, depuis le début des années 2000, rapporte RFI qui cite l'Autorité israëlienne de l'immigration. Ils seront donc obligés de rentrer en RDC. Aucun chiffre n’a été donné sur le nombre de personnes concernées par cette décision. Ces dernières ont désormais trois mois pour partir volontairement. Dès le 5 janvier prochain, ces Congolais pourront être expulsés de force. Pour le gouvernement Israëlien, il n’y a plus d’obstacle à l'expatriation des citoyens de République démocratique du Congo vers leur pays d’origine.

Cette annonce intervient dans un contexte marqué également par l’expulsion massive des Congolais vivant en Angola, en situation irrégulière.

Catégorie