Breaking news

RDC : 16 députés en mission en Ituri pour entendre les autorités au sujet de la situation sécuritaire  

Mercredi 10 octobre 2018 - 09:31
Catégorie
Les déplacés de Djugu

La commission parlementaire sur la situation sécuritaire en Ituri a débuté le travail, mardi 9 octobre 2018, à Bunia. Constituée de 16 élus de l’Ituri, la commission a rencontré le gouverneur Abdallah Pene Mbaka.

A l’instar du Nord-Kivu, l’Assemblée nationale avait décidé d’envoyer une commission pour évaluer la situation sécuritaire en Ituri, après la résurgence des violences caractérisées notamment par des affrontements entre l’armée et les hommes armés non encore identifiés.

"Nous sommes venus entendre certaines personnalités de la province à qui la gestion de la situation des violences à Djugu a été remise pour voir à quel niveau elles sont avec les instructions du gouvernement de la République. Qu’est-ce qu’ils ont fait avec les moyens qui ont été mis à leur disposition et qu’est-ce qui manque pour stopper l'insécurité à Djugu", a déclaré Mawa Mambo, élu d’Aru et chef de la délégation.

La mission devrait durer cinq jours. Les violences dans le territoire de Djugu ont éclaté en décembre de l’année dernière entre les membres des communautés Lendu et Hema et ont fait plusieurs dizaines de morts, ainsi que des villages entiers incendiés.

Les autorités de l’Ituri ont annoncé la semaine dernière la suspension du processus de retour des déplacés à Djugu suite aux nouvelles violences armées.

Environ 100 nouveaux ménages sont arrivés à Bunia, outre plus de 1000 qui s’y trouvaient dans les sites de fortune érigés notamment près de l'Hôpital général de référence de Bunia.

Franck Asante, depuis Bunia

Vidéo