Une vue de la centrale d'Inga (Photo Fonseca Mansianga/ACTUALITE.CD)

Le directeur la centrale hydroélectrique Inga II, Alidor Ntumba, annonce qu’à la fin du mois d’octobre 2018, trois nouvelles machines seront ajoutées à la centrale pour augmenter la fourniture en énergie électrique dans le but de couvrir également la ville de Kinshasa.

Alidor Ntumba affirme qu’avec ces nouvelles machines, Kinshasa et d’autres grandes villes du pays vont bénéficier de plus d’énergie électrique qu’avant.

«La banque mondiale a financé deux grands groupes à Inga II. C’est la machine G21 et G22 qui sont pratiquement en service et il y a aussi un minier KCC qui a financé deux groupes, G27 et puis G28. Le G27 pratiquement les travaux sont vers la fin et d’ici le 15 octobre le G27 va entrer en service et Inga II aura 6 machines avec le groupe G21 que la banque mondiale a financés. A la fin du mois d’octobre, Inga II aura 7 machines sur 8 qui vont fonctionner et la production à Inga II va augmenter pour alimenter Kinshasa ainsi que les grandes villes, ce qui va diminuer le délestage à Kinshasa», a déclaré le directeur de barrage d’Inga II, Alidor Ntumba.

Lire la suite ici

Catégorie