Breaking news

Kwilu : Une vingtaine de jeunes “kulunas” arrêtés et transférés par la police au parquet

Kulunas

Au moins 27 jeunes “brigands”, communément appelés “kulunas”, accusés de “perturbation de l’ordre public, actes de vandalisme et pillage des biens de la population”, ont été transférés, ce jeudi 14 septembre 2018, par la police au parquet de la ville de Bandundu (Province du Kwilu).

Ces jeunes ont été arrêtés par les forces de l’ordre en début de semaine aux quartiers Caravanes et Bonkuku après une série de bagarres causant, selon la police, le pillage des biens de la population et la destruction d’un marché local.

“Les kulunas arrêtés dérangent la quiétude de la population, la plupart sont récidivistes”, a dit le général Kamanda Kanold, commissaire provincial de la police au Kwilu, lors de la présentation des “kulunas” et leurs armes blanches au gouverneur Mapanda Bwass.

Lire aussi : Bandundu : Des jeunes “brigands” à la base de l’insécurité dans la ville

Le vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur, Henri Mova, avait proposé, en avril dernier, un plan de lutte contre la criminalité sur l’ensemble du pays, particulièrement à Kinshasa.

Rolly Mukiaka depuis Bandundu

 

Catégorie