Siège de la CENI, Photo ACTUALITE.CD

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) sera également invitée aux audiences de la Cour Constitutionnelle pour s’expliquer sur les raisons d’irrecevabilité des six candidatures à la présidentielle du 23 décembre 2018.

C’est ce qu’a déclaré Kahozi Lumwenga, porte-parole, également secrétaire des plénières à la Cour constitutionnelle, à RFI.

« Dans un premier temps, il y aura des audiences qui seront organisées, où les candidats ou leurs avocats vont se présenter, et la Cour va prendre le dossier en délibéré. Les juges vont se réunir en plénière. Au septième jour, la Cour va organiser une autre audience cette fois-là pour le prononcé », a expliqué le porte-parole.

Les dépôts et traitements des recours par la Cour Constitutionnelle iront jusqu’au 4 septembre et la publication des listes définitives des candidats à la présidentielle et à la députation interviendra le 19 septembre 2018.

Catégorie