Catégorie

Le Collectif d’actions de la société civile (CASC) annonce l’interpellation par la police nationale de ses 22 membres, lors de la marche organisée ce mardi 28 novembre 2017 à Goma, contre notamment le calendrier électoral.

<i>« 22 de nos amis dont Espoir Ngalukiye sont arrêtés ce matin à Goma et sont actuellement gardés au Centre de la police à Mugunga »,</i> indique Smith Etumba, membre du CASC.

La police a dispersé, ce mardi matin, la marche des mouvements citoyens qui avait comme point de départ l’Entrée Président pour chuter au gouvernorat de province.

Par ailleurs, sept personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre à Butembo (300 km au nord de Goma), lors de la manifestation organisée par Lucha, Filimbi et Parlement Debout de Furu.

L’Opposition politique, quant à elle, maintient sa marche pour le 30 novembre à Goma afin de dénoncer le calendrier électoral et exiger le départ de l’actuel chef de l’État, le 31 décembre 2017.

<b>Patrick Maki</b>