Mardi 20 septembre 2016 - 19:33

Breaking news

François Hollande : Les violences provoquées par l'Etat congolais sont inadmissibles

François Hollande a attribué la responsabilité de la situation dramatique en RDC à l’Etat congolais. S’exprimant à New-York (USA), aux Nations unies, le président français n’a pas macher les mots :
« Il y a des victimes et elles ont été provoquées par des exactions venant de l'Etat congolais lui-même (…) Les violences provoquées par l'Etat congolais sont inadmissibles (…) La constitution doit être respectée, des élections doivent avoir lieu, » a déclaré François Hollande.
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr">
<p dir="ltr" lang="fr">.<a href="https://twitter.com/fhollande">@fhollande</a&gt; <a href="https://twitter.com/hashtag/RDC?src=hash">#RDC</a&gt; "La constitution doit être respectée, des élections doivent avoir lieu"</p>
— Élysée (@Elysee) <a href="https://twitter.com/Elysee/status/778287254418624512">20 septembre 2016</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr">
<p dir="ltr" lang="fr">François Hollande: les violence provoquées par l'Etat congolais sont inadmissibles (Reuters)</p>
— nicolas germain (@nicolasF24) <a href="https://twitter.com/nicolasF24/status/778288566770274304">20 septembre 2016</a></blockquote>
<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
Les violences de ces deux jours à Kinshasa ont causé une cinquantaine de morts selon l’opposition et une dizaine selon les autorités congolaises.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une