Breaking news

L’UDPS accuse Kamerhe : « Il a instruit ses militants d'attaquer notre siège… C’est la provocation »
Vendredi 2 septembre 2016 - 13:12

La tension est vive entre l’UDPS et l’UNC depuis que Kamerhe a officiellement rejoint le camp du dialogue facilité par Edem Kodjo. Les déclarations du Président de l’UNC sollicitant de rencontrer le G7 et l’UDPS n’ont pas non plus arrangé les choses.
<blockquote class="blockquote-style-1 position-center text-left width-100" data-style="style-1" data-position="center" data-align="left" data-width="100"><em>« Après avoir refusé la main de Monsieur Kamerhe Vital, Président de l’UNC, ce vendredi 2 septembre dans l’avant-midi, ce dernier dans son mécontentement a instruit les membres de son parti d’attaquer le siège de l’UDPS situé en face de la mairie de Bukavu (…). L’UDPS condamne cet acte de provocation qui risque d’engendrer d’autres situations au processus »,</em> a dit l’UDPS dans un communiqué signé par Augustin Kabuya, secrétaire national adjoint en charge de communication.</blockquote>
<img class="alignnone size-full wp-image-4198" src="https://actualite.cd/wp-content/uploads/2016/09/communiqué.jpg&quot; alt="communiqué" width="630" height="866" />
<blockquote class="blockquote-style-1 position-center text-left width-100" data-style="style-1" data-position="center" data-align="left" data-width="100"><em>« Vital Kamerhe ne joue pas un franc jeu. Il veut toujours partager l’actualité avec Etienne Tshisekedi. Il est sur une mauvaise voie. Cette fois-ci, on va lui montrer que l’UDPS est une grande machine. On ne joue pas avec le feu. Rappelez-vous en 2010 quand l’UDPS clôturait son premier congrès, c’est le même jour que Kamerhe voulait annoncer la sortie officielle de son parti. Kamerhe est venu torpiller l’opposition. Il est venu avec le quitus du PPRD pour semer le désordre dans l’opposition. Kamerhe a dépêché ses militants au Sud-Kivu pour s’attaquer aux installations de l’UDPS. Nous disons que ce qui va arriver fera que Kamerhe le regrettera toute sa vie. Il joue le jeu du pouvoir. Avant la réunion de Genval, nous étions avec lui. Nous savons ce qu’il avait dit et il n’avait rien respecté. Maintenant, il pense qu’il veut un nom sur le dos de l’UDPS. Il se trompe. Nous n’allons pas le recevoir. Nous savons ce qu’il avait torpillé les travaux de Genval, » </em>avait dit Augustin Kabuya à ACTUALITE.CD</blockquote>
Vous pouvez suivre cette interview ici.

<iframe src="https://w.soundcloud.com/player/?url=https%3A//api.soundcloud.com/track…; width="100%" height="450" frameborder="no" scrolling="no"></iframe>

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une