RDC-Kishishe : « tout sera mis en oeuvre pour constituer le dossier en vue d’une enquête internationale », promet Sama Lukonde
Samedi 3 décembre 2022 - 08:55
Localisation de Kishishe, au Nord de Goma
Localisation de Kishishe, au Nord de Goma

Abordant la question relative au massacre de plus d’une centaine de civils à Kishishe, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a promis de tout mettre en œuvre pour que le dossier soit rapidement constituer pour alimenter une enquête internationale.

En sa qualité de patron de l'exécutif central, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a aussi promis une assistance aux populations touchées.

« Revenant sur l'ignoble massacre de Kishishe ainsi que d'autres cas massifs de violation des droits de l’homme, le gouvernement va prendre toutes les dispositions pour que les responsables puissent en répondent devant la justice et pour que les populations puissent bénéficier du soutien attendu. Il s'assurera que tout soit mis en œuvre pour que l'assistance puisse leur être apporter et que le dossier soit rapidement constituer pour alimenter une enquête internationale pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité" dit le compte rendu de la réunion tenue vendredi 2 décembre 2022

À la suite de ces massacres, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi a chargé le gouvernement de décréter trois jours de deuil national à observer à partir de ce samedi 03 décembre 2022.

L'armée congolaise a accusé jeudi les rebelles du M23 d'avoir massacré 50 civils mardi dans l'est de la République démocratique du Congo et d'avoir violé le cessez-le-feu obtenu au sommet de Luanda du 23 novembre. Les rebelles "procèdent à des massacres" dans le territoire de Rutshuru, affirme le porte-parole de l'armée, le général Sylvain Ekenge, dans un communiqué.

 

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une