Kasaï-Oriental : une vingtaine de blessés enregistrés lors des affrontements de Miabi
Mardi 20 septembre 2022 - 16:34
Illustration
Photo d'illustration

On en sait un peu plus sur le bilan des affrontements du vendredi 16 septembre dernier entre les habitants du groupement de Bena Tshimungu dans le territoire de Miabi à près de 50 kilomètres à l’ouest de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental). D’après l’administrateur du territoire, Crispin Kabengele Malu, plus de vingt personnes ont été grièvement blessées. 

A en croire l’AT, ces affrontements ont opposé les sympathisants du chef actuellement au pouvoir et ceux du prédécesseur. L’ancien chef était de passage à Bena Tshimungu et les sympathisants de l’actuel chef n’ont pas digéré ce passage.

« Tout a commencé lorsque Mr Jeams Kabeya prétendant au pouvoir de Bena Tshimungu a quitté la ville de Mbuji-Mayi le jeudi dernier, avec un cortège de véhicules qui l’accompagnaient pour se rendre chez lui dans la localité de Boya, en passant devant la résidence du chef de groupement de Bena Tshimungu en exercice, qui est le seul passage existant. Plusieurs autres sympathisants étaient sur la route pour l’accueillir en triomphalisme. Bien avant d’arriver au niveau de la résidence du chef de groupement Didier Tshileo, les sympathisants du prétendant ont trouvé plusieurs barricades pour les empêcher de poursuivre leur voyage. S’en est suivi le jet de pierre et les affrontements pour forcer le passage », a expliqué l’administrateur de Miabi.

Alertée, la police nationale congolaise a arrêté deux personnes pour raison d’enquête. Pour le moment, le calme est revenu. Il faut préciser que les blessés ont été admis au centre de santé de Bena Mpanda pour des soins. 

D'après nos sources,  trois véhicules ont été caillassés, une moto incendiée et une autre emportée par des personnes non identifiées à l’issue de ces affrontements.

Marie Jeanne Molly Mupela, à Mbuji-Mayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une