RDC : adoption du projet d'ordonnance-loi portant autorisation de la prorogation de l'état de siège en Ituri et au Nord-Kivu
Dimanche 14 août 2022 - 15:40
1
Photo d'illustration

Le projet d'ordonnance-loi portant autorisation de la prorogation de l'état de siège dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu a été adopté par le gouvernement lors de la 64e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 12 août 2022 sous la direction du Chef de l'État Félix Tshisekedi. Ce texte de loi a été présenté et défendu par la ministre d'État, ministre de la justice et garde des sceaux.

Cette nouvelle prorogation de l'état de siège sur une partie du territoire national prendra effet à partir du 19 août prochain.

"La ministre d'État, ministre de la justice et garde des sceaux a soumis au conseil le projet d'ordonnance loi autorisant la prorogation de l'état de siège dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu pour une période de 15 jours prenant cours le 19 août 2022. Cette prorogation permettra à nos forces de sécurité de poursuivre les opérations en cours dans ces parties du pays" dit Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement dans le compte rendu de la réunion.

Cette nouvelle prorogation de l'état de siège intervient également dans un contexte de tensions entre Kinshasa et Kigali. Kinshasa accuse le régime de Kigali de soutenir les rebelles du M23 à la base de l'insécurité dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, allégations que Kigali rejette en bloc considérant le conflit avec le M23 une affaire congolaise. Dans le même registre, il se constate sur terrain ces dernières semaines, l'accentuation des attaques des ADF contre les populations civiles à Beni et des environs dans la province du Nord-Kivu.

Des manifestations populaires ont été organisées dans la province du Nord-Kivu et mercredi à Bukavu dans la province voisine du Sud-Kivu pour exiger le départ de la Monusco du territoire congolais. Ils accusent la monusco d'être inefficace face aux massacres contre les civils. Plusieurs décès ont été rapportés au cours de ces manifestations. Il y a aussi des blessés graves.

Depuis le 15 juin, les députés nationaux et sénateurs sont en vacances parlementaires. À la suite de l'adoption du projet de loi d'habilitation, le gouvernement avait commencé à légiférer sur la prorogation de l'état de siège. 

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une