Accident de circulation sur le pont Maï-Ndombe : le député rescapé dit avoir été abandonné à l'hôpital
Mardi 17 mai 2022 - 14:33
Siège de l'Assemblée provinciale du Kwilu/Ph ACTUALITE.CD

Le député provincial du Kwilu, Franck Gatola Mungela, rescapé de l'accident sur le pont Maï-Ndombe dit avoir été abandonné à l'hôpital par le gouvernement tant central que provincial du Kwilu qui n'ont versé aucune somme pour qu'il bénéficie des soins de santé, ni avoir fait le suivi de son évolution.

Dans une interview accordée à ACTUALITE.CD, il précise que pour qu'il quitte l'hôpital, il a fallu que l'Assemblée provinciale du Kwilu puisse s'endetter pour payer la facture des soins lui administrés à Kinshasa.

Il fustige, par ailleurs, cette attitude du gouvernement face à une personne qui bénéficie d'un mandat public et s'interroge sur ce que serait le sort des pauvres citoyens en difficulté sur l'étendue de la République.

« Mon regret est que, moi qui suis député, j'étais dans une mission officielle, si je devais être vraiment abandonné par nos gouvernements tant provincial que national, je me demande ce que ça pourrait être pour un autre congolais qui se retrouverait dans une même situation. Cela veut dire que tout le temps que j'ai passé à l'hôpital, plus d'un mois, je n'ai vu aucune fois les membres du gouvernement venir pour se rendre compte, faire le suivi de ce que j'étais en train de prendre comme traitement. La seule fois que je les ai vus c'était le jour où l'accident avait effectivement eu lieu et là, c'était le vice ministre de l'intérieur qui était passé, soit disant qu'il était dans une mission officielle et qu'il reviendrait mais jusqu'à ce que je me suis démené pour sortir de l'hôpital, je n'avais aucune fois vu ce ministre revenir. Ma sortie de l'hôpital, c'est l'Assemblée provinciale qui  s'est endettée pour que je puisse quitter l'hôpital » a-t-il déclaré.

Pour son état de santé, un repos médical lui a été recommandé avant de reprendre les activités parlementaires.

« Présentement je dirai à toute notre population que je me sens assez bien. Mais un repos m'a été recommandé par le médecin avant que je ne reprenne les activités. Mais là je me verrai obligé de rentrer à Bandundu parce que je suis auteur des propositions de lois qui sont programmées pour cette session. J'en profite pour dire merci à toute la population et  tous ceux qui m'ont soutenu », conclut-il.

Cet accident de circulation avait fait au total 9 morts et deux rescapés dont un député sur les 4 à bord de la jeep. Après des recherches sur la rivière Maï-Ndombe par les plongeurs, 6 corps ont été retrouvés et des obsèques ont été organisées à Kinshasa à la place vélodrome en début mai.

Jonathan Mesa à Bandundu

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une