Mardi 11 mai 2021 - 17:04

Breaking news

Affaire Guelor Kanga : Constant Omari Selemani, le président de la FECOFA, s’est prononcé
Constant Omari, Président de la FECOFA

Le verdict de la dénonciation de l’affaire Guelor Kanga interviendra dans une semaine soit le dimanche 17 mai. Initialement prévu pour ce dimanche 9 mai, ce report est dû à l’ajout, de deux côtés, d’autres pièces à conviction et la Confédération Africaine de Football (CAF) a proposé que la décision finale soit rendue la semaine prochaine comme nous l’a confirmé l’administration de la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa).

Le président de la Fécofa, Constant Omari Selemani, en marge de la réception de son comité exécutif par le nouveau ministre des sports et loisirs, Serge Chembo Nkonde, s’est prononcé partiellement sur cette affaire affirmant que des éléments nécessaires ont été envoyés.

« Il faut connaître la déontologie des dossiers à la CAF. Tant que ce dossier ne connaît pas de dénouement, je pense qu’il faut s’abstenir de faire des commentaires. Il ne faut pas nourrir les gens d’espoir ou de désespoir. Les éléments, suffisamment fouillés, ont été envoyés et nous attendons le verdict qui était initialement prévu le dimanche 9 mai, mais le dossier que nous avons introduits en sus des premiers éléments que nous avons expédiés. L’important est que la CAF a préféré prendre encore le temps pour les examiner. Et à ce jour, il ne faut pas faire de commentaires », a dit le président de la FECOFA.

Et du côté congolais, des documents importants prouvant que Guelor Kanga Kaku alias Kiaku Kiaku Kiangani est bel et bien né à Kinshasa, ont été déposés à la Commission du Jury Disciplinaire de la CAF. Il s’agit notamment de sa carte d’électeur obtenue en 2006 où il est mentionné clairement que «cette carte fait office de carte d’identité provisoire». Au-delà, la Direction Générale des Migrations (DGM), instance congolaise habilitée à délivrer des documents officiels de voyage aux nationaux et étrangers, a retracé tous les mouvements du joueur sur le territoire national, depuis son départ pour le Gabon et ses va-et-vient jusqu’à présent parce qu’ayant une très grande famille à Kinshasa.

En effet, les Gabonais ont aligné lors de cette campagne des éliminatoires à cette Coupe d’Afrique le joueur Guelor Kanga Kaku dont les documents administratifs indiquent qu’il est de nationalité gabonaise mais en réalité il est congolais et s’appellerait Guelor Kiaku Kiaku Kiangana. Selon des licences, il est né à Kinshasa le 8 octobre 1985 et non le 1er septembre 1990 à Oyem comme l’atteste son passeport gabonais. La Fédération Congolaise de Football Association (Fécofa) a fait une dénonciation auprès de la Confédération Africaine de Football (CAF) et cette dernière avait donné un délai à celle gabonaise de fournir des éléments des preuves contraires, c’est qui a été fait.

Michel TOBO

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une