RDC-Ebola : UNICEF salue les efforts du gouvernement après 90 jours de surveillance renforcée dans l’est du pays
L'entrée du CTE Mangina/Ph ACTUALITE.CD

L’UNICEF salue les efforts du gouvernement de la RDC dans la surveillance  renforcée pendant 90 jours depuis la déclaration de la fin de la maladie à virus Ebola dans l’est du pays. L’agence des nations unies demande néanmoins que les mesures de protection restent renforcer dans les zones touchées pour les mères et les enfants.

« Durant les 90 jours de surveillance renforcée, nous avons travaillé aux côtés du Gouvernement congolais, des partenaires et des communautés pour consolider les acquis de la réponse, notamment vis-à-vis de l'engagement et du leadership des communautés touchées, et de l'amélioration de la capacité des travailleurs de la santé à détecter les foyers infectieux et à y répondre. Nous restons sur le terrain pour renforcer le système de santé afin de continuer à fournir des soins de qualité aux mères et aux enfants », a déclaré Edouard Beigbeder, Représentant de l'UNICEF en RDC.

Pendant la 10ème épidémie de la maladie à virus Ebola dans l’Est de la RDC, l’UNICEF dit avoir enregistré 2.571 orphelins à cause de cette maladie. Cette région du pays est confrontée à une crise humanitaire aiguë avec un système de santé affaibli et surchargé.

« Durant les 90 jours qui ont suivi la fin de l'épidémie, l'UNICEF s'est concentré sur : Réhabiliter et équiper les établissements de santé, ainsi que renforcer les capacités des agents de santé à fournir des services essentiels aux survivants de la maladie, ainsi qu'aux enfants orphelins; Améliorer le soutien nutritionnel aux enfants de moins de cinq ans au sein de la communauté et dans les « cliniques des guéris »; Mettre en place des espaces d'apprentissage et des programmes de rattrapage pour les enfants qui n'ont pas été scolarisés ;Améliorer les pratiques d'hygiène au sein des communautés ; Fournir un soutien psychosocial aux enfants et aux adultes guéris », annonce l’UNICEF dans son communiqué de ce vendredi 25 septembre.

Docteur Eteni Longondo, ministre de la santé, avait annoncé le jeudi 25 juin dernier officiellement la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola en Ituri et au Nord-Kivu.  Cette 10e épidémie avait connu une résurgence à Beni en date du 10 Avril 2020. Elle avait fait 3.470 cas, dont 3.324 confirmés et 153 probables. Au total, il y a eu 2.287 décès (2.134 confirmés et 153 probables) et 1.171 vainqueurs  (personnes guéries, ou survivants). 

Le pays fait face actuellement à la 11ème épidémie de la maladie à virus Ebola dans la province de l’Equateur, déclarée depuis le 01 Juillet dernier, avec 124 cas, dont 118 confirmés et 6 probables. Au total, il y a eu 50 décès (44 confirmés et 6 probables) et 66 vainqueurs (personnes guéries ou survivants de la MVE).

Thérèse Ntumba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une