RDC : les députés FCC ont redit à Sylvestre Ilunga Ilunkamba leur opposition à l’éventualité d’un dialogue sur le processus électoral
Néhémie Mwilanya, député FCC/Ph ACTUALITE.CD

Les représentants des députés du Front Commun pour le Congo (FCC) ont échangé ce lundi avec le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Ils lui ont soumis leur déclaration qui s’oppose à l’ouverture d’un éventuel dialogue sur les réformes électorales.

« Nous sommes venus remettre officiellement au Premier ministre notre déclaration contre l’organisation d’un prétendu dialogue. Nous avons trouvé que ce dialogue prôné par certains de nos collègues et quelques membres de la société civile est inopportun », a dit le député Didi Manara, président du groupe parlementaire PPRD à l’Assemblée nationale.

Pour le FCC, ces échanges ne peuvent se faire qu’au sein des institutions. 

« Nous comme députés, nous sommes ouverts et positifs pour que cette question autour de la matière électorale soit discutée au cours de la session parlementaire prochaine qui commencera d’ici à un mois. Le 15 septembre, il y aura ouverture de la session. Et cette question sera discutée au cours de la session. Le peuple congolais sera victorieux », a-t-il ajouté. 

12 personnalités parmi lesquelles des députés ont entamé des consultations de diverses parties prenantes au sujet du consensus sur les réformes électorales. Félix Tshisekedi a été déjà consulté tout comme d’autres acteurs de l’opposition et de la société civile. Selon ces personnalités, les résultats de leurs consultations seront présentées au cours de la session parlementaire de septembre.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une