Haut-Katanga : Jacques Kyabula à Lubumbashi après l'audition autour de la disparition de 120 tonnes de cathode de TFM

Kyabula

Jacques Kyabula Katwe, gouverneur de la province du Haut-Katanga est rentré, ce vendredi 01 septembre 2023 à Lubumbashi. Il vient de Kinshasa où il a été auditionné, selon plusieurs sources, autour de la dernière disparition de 120 tonnes de cathode de cuivre appartenant à l'entreprise minière Tenke Fungurume Mining (TFM).

Le chef de l'exécutif provincial dans le Haut-Katanga était cité par son ministre sortant de l'intérieur et sécurité, Éric Muta Ndala d'être le cerveau de cette opération, au même titre que d'autres officiers de l'armée dont le général Smith Gihanga déjà aux arrêts au niveau de la DEMIAP à Kinshasa. Jacques Kyabula Katwe dit avoir rencontré le Président de la RDC, Félix Tshisekedi auprès de qui il a reçu des nouvelles injonctions, celles d'améliorer le social de la population dont celui des fonctionnaires de l'État.

" l'essentiel, c'est une séance de travail que nous avons eu avec le Chef de l'État et même son réconfort et veut que nous puissions nous concentrer au travail. Il voudrait que nous puissions améliorer le social de la population, le social de nos fonctionnaires, les infrastructures qui sont en cours de réalisation que nous devons achever, que ce soit les projets de développement dont celui agricole mais aussi assurer la sécurité des personnes et de leurs biens ", dit-il à l'occasion.

Et de poursuivre :

 "Nous appelons la population au travail, travaillons pour développer notre province. Nous avons commencé un vaste programme de développement et donc il faut le conduire à terme pour que nous puissions avoir des fruits".

Contexte

Les instances judiciaires du pays tentent de mettre en lumière un dossier de vol concernant 120 tonnes de cuivre appartenant à Tenke Fungurume Mining (TFM), actuellement en cours d'instruction à Kinshasa.

Les ramifications de ce vol ont atteint les sommets de la hiérarchie provinciale et militaire. Le ministre provincial de l'intérieur sortant, Éric Muta Ndala, est notamment accusé d'en être l'instigateur. D'autres officiers de l'armée sont également sous le feu des projecteurs, notamment le général Smith Gihanga, à la tête de la 22ème région militaire. Le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, également mentionné dans cette affaire, mais son camp nie toute implication.

Cette semaine, près de 202 feuilles de cathodes, volées dans la cité de Kambove et retrouvées à Kikula, à Likasi, deuxième ville de la province du Haut-Katanga. Des cas de vols de ce premier minerai qu'est le cuivre qui deviennent récurrents dans la région.

José MUKENDI