Kwilu : 4 inspecteurs et 3 préfets d'écoles suspendus pour monnayage du contrôle des dossiers
Samedi 26 novembre 2022 - 09:45
Les élèves de 8e au TENASOSP
Les élèves de 8e lors du TENASOSP 2022 à Mbuji-Mayi

Trois inspecteurs itinérants, un inspecteur chef de pool de Bagata 1 et trois chefs d'établissements sont suspendus pour la pratique des "antivaleurs" dans la province du Kwilu. 

D'après l'inspecteur principal provincial Jean Pierre Kasonga Mudiay, ils sont accusés d'avoir monnayé le contrôle des dossiers des finalistes du secondaire. Il ajoute qu'il y en a qui ont exigé 25.000 FC par élève pour le contrôle des dossiers. Il précise que d'autres sont en pleine audition. 

"Nous avons suspendu quatre inspecteurs, un inspecteur chef de pool de Bagata 1 et trois inspecteurs itinérants. Nous avons suspendu aussi trois chefs d'établissements. Le motif de ces suspensions, c'est le monnayage, l'antivaleur, le monnayage du contrôle des dossiers des élèves finalistes du secondaire. Les instructions sont claires à ce sujet, nous  sensibilisons les inspecteurs, et les chefs d'établissements à ce sujet. Il y en a qui sont dans cette pratique depuis des années. Nous les avons suspendus, il y en a qui sont encore en train d'être auditionnés " a-t-il indiqué.

L'inspecteur principal provincial ajoute que certains chefs d'établissements sont suspendus pour avoir fixé les frais scolaires sans réunir au préalable l'assemblée générale des parents . 

Il invite les parents d'élèves du secondaire à ne payer aucun frais pour le contrôle des dossiers qui est une activité gratuite. 

Le ministre de l'EPST a récemment interdit le monnayage du contrôle des dossiers d'élèves finalistes du secondaire par les inspecteurs.

Jonathan Mesa, à Bandundu

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une