Kongo Central : le gouvernement provincial prend une série de mesures en matière de transport des produits pétroliers
Dimanche 18 septembre 2022 - 23:01
Explosion d'un camion de carburant à Mbuba en octobre 2018
Explosion d'un camion de carburant à Mbuba en octobre 2018

Le gouvernement provincial du Kongo Central via le ministre provincial en charge des Hydrocarbures Patrick Yala a signé samedi 17 septembre une note circulaire portant nouvelles mesures en matière de transport des produits pétroliers.

Voici ces grandes mesures:

  • Tout véhicule transportant des produits pétroliers doit être soumis, à l'expertise et homologation effectués par l'administration des hydrocarbures; 
  • Il est interdit formellement aux véhicules transport les produits pétroliers de circuler dans les grandes agglomérations (villes et cités) pendant les heures de pointe ni de stationner dans celle-ci ;
  • Les équipes provinciales de contrôleur des hydrocarbures (brigade) seront déployées dans différents postes de contrôle, dotée d'une tenue distinctive et appropriée ;
  • Qu'il est strictement interdit de transporter les produits dans les camions-citernes et autres véhicules, sans signe ni mentions : réflecteur avant et en arrière, produits inflammables, produits toxiques, produits dangereux, défense de fumer, ainsi que le nom de la société ou établissement ;
  • Les produits desdits véhicules doivent impérativement détenir une autorisation, permis de transport et stockage des produits pétroliers valide ; 
  • Les transporteurs des produits pétroliers dans les camions-citernes ou autres ne disposant pas d'une fiche de contrôle technique fiable et validé dûment délivrée par le service habilité, conformément à la législation en la matière sont strictement interdit;
  • Le transport mixte c.à.d les produits pétroliers et/ou produits alimentaires sont strictement interdits. Il en est de même pour les transporteurs desdits produits dans des véhicules non approprié (voiture, jeep, bus et minibus);
  • Les titres administratifs (autorisation et permis) sont ni cessibles ni transmissibles; 
  • Tout transporteur indépendant des produits pétroliers, est tenu de collaborer avec les services des hydrocarbures, sous peine d'accueil des sanctions prévues par les lois et règlement de la matière ;
  • L'administration des hydrocarbures est tenue d'organiser régulièrement des campagnes de sensibilisation sur les risques, dangers et mesures sécuritaires à prendre lors de la manipulation.

Cette note circulaire est consécutive à la recrudescence des accidents des accidents de camions-citernes qui se sont produits sur la Route Nationale numéro 1, à l'agglomération de Mbuba dans le territoire de Madimba ayant causé la mort d'une trentaine des personnes et 100 brûlés graves au mois d'octobre 2018 et celui du mercredi 14 septembre 2022 avec une dizaine de morts et plusieurs blessés graves.

Dany Kinda-N'zita, à Matadi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une