Lualaba : environ 200 jeunes bandits urbains dont 6 filles transférés à Kaniama Kasese pour leur réinsertion dans divers domaines
Samedi 6 août 2022 - 18:55
Illustration
Photo d'illustration

Environ 200 jeunes Kuluna ( Bandits urbains) dont 6 femmes sont arrivés jeudi 4 août 2022 au Centre de Rééducation et d’Apprentissage des métiers du Service National de Kanyama Kasese, dans la province du Haut-Lomami. Ces délinquants ont été remis au Service National par les autorités politico-admnistratives de la province de Lualaba.

Ils rejoignent les 3.500 jeunes qui y sont depuis bientôt deux ans. Comme pour les opérations similaires organisées précédemment dans d'autres provinces de la République Démocratique du Congo, les objectifs sont les mêmes. "Il faudra les disciplinés, formés les rendre utiles à la société" a martelé devant la presse le Commandant du Service National, le Général-Major Jean-Pierre Kasongo Kabwik.

À leur arrivée sur place, il ont rassuré qu'ils sont dans des bonnes conditions et qu'il n'y a pas des malades parmi eux.

"Il n'y a personne qui est mort, il n'y a personne qui est disparu et il n'y a personne qui est malade. Nous tous, nous nous portons très bien" a fait savoir l'un d'eux qui a vivement exprimé son envie de devenir réellement bâtisseur.

À leur tour, les anciens ont souhaité bienvenus aux nouveaux et ils ont remercié le Chef de l'État Félix Tshisekedi de son implication pour la bonne prise en charge du Service National.

"Nous nous réjouissons de la venue de nos frères et sœurs, nous sommes tous des bâtisseurs. Ici, il n'est pas question des originaires du Kasaï, de Lubumbashi, nous devons être unis, nous sommes tous des congolais. Nous dormons bien, on s'habille aussi bien, nous disons Merci à notre Président de la République Fatshi Béton", ont réagi certains anciens.

Pour une réinsertion réussie au sein de la société congolaise, ces jeunes seront orientés vers la formation et l'apprentissage dans divers métiers et certains auront même à devenir agent à part entière du Service National.

Il sied de noter que les 3500 jeunes désœuvrés transférés à Kaniama kasese ont déjà construit des bâtiments, des Centres de santé et autres ouvrages. Dans un autre registre, ils ont également fabriqué les bancs devant servir aux élèves de la République Démocratique du Congo d’étudier dans des bonnes conditions en vue de soutenir la gratuité de l'enseignement mise en œuvre par le Chef de l'État Félix Tshisekedi.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une