Nord-Kivu : deux civils tués lors de l’incursion d'un groupe de miliciens à Butembo
Mardi 5 juillet 2022 - 14:39
la ville de Butembo
Ph. ACTUALITE.CD

Deux civils ont été tués lors de l'incursion d'un groupe de miliciens mai-mai la soirée du lundi 4 juillet à Furu, une cellule réputée bastion de la résistance, située à la sortie nord de Butembo (Nord-Kivu).

Selon l'activiste Tsongo Léon, membre du Parlement debout de Furu, une structure citoyenne, les victimes sont deux jeunes gens tués : l'un par balles et l’autre par balles et armes blanches au tour de 22h30.

" Nous avons été surpris par l'incursion de ces miliciens dans notre cellule. Ils sont venus du côté du cimetière de Kitatumba. A leur passage dans le quartier, ils criaient, disant venir abattre notre chef de cellule Kambale. A leur arrivée à son domicile, ils ont trouvé les portes ouvertes et un garçon qui voulait venir s'enquérir de quoi il s'agissait, a immédiatement été assimilé au chef et a été abattu par balle. Ils se sont retirés. Sur leur chemin, toujours au quartier, ils ont croisé un jeune qui venait de déserter une milice, probablement la leur, et l'ont aussi abattu sur le pont Synohydro, pour ceux qui connaissent Butembo. C'était une surprise. Les forces de sécurité sont arrivées quand ils venaient de prendre la direction de Butuhe ", a témoigné à ACTUALITE.CD, Tsongo León.

Le commandant ville de la police, le commissaire supérieur principal Polo Ngoma confirme ce bilan de deux morts dans le rang de civils.

Depuis près d'une année, la partie Nord de Butembo a connu plusieurs cas d'attaques des miliciens mai-mai. Ces derniers viendraient de la région de Butuhe, en groupement Malio où ils ont érigé leur base.

Il y a une semaine, ces miliciens se sont affrontés avec des militaires, et quatre personnes, y compris des civils, ont perdu la vie dans ces accrochages, à Butuhe.

Claude Sengenya

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une