Sud-Kivu : à Uvira, la nouvelle société civile dénonce les messages de haine tribale
Dimanche 26 juin 2022 - 11:30
Camions poids lourds. Ph. Droits Tiers.

D'après André Byadunia, coordonnateur de la nouvelle société civile au sud du Sud-Kivu, des messages circulent sur des réseaux appelant la population d'Uvira à chasser ou tuer les tutsi qui habitent dans cette ville. M. Byadunia est contre cette campagne. Il appelle plutôt la population à dénoncer, auprès des services de sécurité, toute personne qui collabore avec le M23.

“ Il y a des menaces qui circulent dans les réseaux sociaux même s'il ne faut pas compter sur des informations sans auteur mais aussi il ne faut pas négliger. Ces audios disent que tout opérateur économique qui ne doit pas appuyer financièrement cette opération de la chasse des tutsi dans la ville d'Uvira, leurs boutiques seront pillées. Alors ce que je dis à la population, c’est qu'il n'y a rien. On ne doit pas s'attaquer à une personne à cause de sa morphologie mais nous devons nous attaquer à toute personne qui collabore avec notre ennemi M23 en lui dénonçant aux services de sécurité que ça soit Mufuriru, que ça soit Mubembe où munyamulenge ', a dit André Byadunia. 

Selon Docteur professeur Obed Nyamangyuku, facilitateur de ''Mwalo'', une association chargée de commémoration de tous les massacres commis à la population dans le territoire de Mwenga, Uvira et Fizi depuis  1996, l'Etat doit tout faire pour arrêter ce comportement de chasse à l'homme.

" C'est un comportement à bannir parce que c'est la voie que l'ennemi dit utiliser pour que le Congo ait une mauvaise image à l'extérieur. Dire qu'il faut tuer quelqu'un parce qu'il a une morphologie rwandaise, ça peut vraiment nous causer un grand problème dans notre pays parce que l'ennemi va user cette voie en nous accusant xénophobes et toute la communauté internationale sera contre la République. c'est pourquoi nous demandons d'arrêter dans toute urgence cette stratégie de chasse à l'homme. Nous devons réfléchir tête froide comment vaincre l'ennemi en évitant de réagir dans l'émotion ',' a-t-il dit.

Depuis que le gouvernement congolais a accusé le Rwanda d'être derrière la rébellion du M23, beaucoup de messages de haine contre les tutsi sont lancés appelant à la chasse de toute personne d'origine rwandaise.

Lubunga Lavoix, à Baraka

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une