Breaking news

RDC : la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose célébrée sous le thème « protection des drépanocytaires dans le contexte de la couverture santé universelle »
Mardi 21 juin 2022 - 15:16
Célébration de la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose en RDC
Célébration de la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose en RDC

La RDC a célébré la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose ce lundi 20 juin. Cette journée, qui est commémorée le 19 juin, l’a été en RDC pour cette année 2022 sous le thème national « Protection des drépanocytaires dans le contexte de la Couverture Santé Universelle ».

Cette cérémonie organisée par le programme national de lutte contre la drépanocytose (PNLCD) et présidée par la vice-ministre de la santé, Véronique Kilumba, était l’occasion de rappeler les recommandations de la dernière table ronde sur la drépanocytose organisée à Kinshasa le 17 juin dernier.

« Dans la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle, la RDC s'est engagée à veiller à ce que chaque personne, indépendamment de son lieu de résidence et de son statut social, bénéficie de services de santé existentiels et de qualité dont elle a besoin sans pour autant subir des difficultés financières. Il est donc crucial d'investir dans une meilleure prévention et prise en charge de la drépanocytose à travers l'information et l'éducation des populations, le dépistage, le diagnostic et le traitement y compris l'accès aux soins palliatifs. Nous voulons changer le regard en direction des personnes atteintes de la drépanocytose qui doivent être reconnues comme des citoyens à part entière, des citoyens dignes, mieux accompagnés pour des soins accessibles et mieux pris en charge. Beaucoup reste à faire, mais la réalité est là : nous devons nous mobiliser davantage pour ces personnes vulnérables, pas avec des mots simples, mais avec des actions concrètes », a dit la vice-ministre de la santé.

Et de poursuivre :

« La drépanocytose est une maladie que nous pouvons éviter dans notre milieu, par une bonne sensibilisation couplée à un dépistage hémoglobinique qui va permettre d'éviter le mariage à risque, source des enfants drépanocytaires ». 

La table ronde sur la drépanocytose avait pour recommandations notamment l'actualisation et la vulgarisation des documents normatifs, l'élaboration d'un projet de loi pour la prévention de la drépanocytose et la protection des droits des drépanocytaires en RDC, comme solution durable ainsi que l'organisation des Etats Généraux de la drépanocytose en République Démocratique du Congo.

Cette table ronde avait réuni différents acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux, œuvrant dans la lutte contre la drépanocytose en RDC.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) rapporte que dans bon nombre de pays, une proportion de 10% à 40% de la population est porteuse d’un gène drépanocytaire. Dans une stratégie pour la région africaine parue en 2011, elle estime à au moins 2% le taux de prévalence de la maladie dans ces pays.

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une