RDC-Beni: l’armée affirme avoir capturé trois tanzaniens recrutés au sein de ADF
Lundi 7 février 2022 - 09:30
Photo
Photo d'illustration des FARDC

L’armée congolaise a annoncé dimanche 6 février, avoir arrêté combattants ADF de nationalité tanzanienne dans la vallée de Mwalika, en chefferie des Bashu, au sud du territoire de Beni (Nord-Kivu). Il s’agit de nouvelles recrues.

Selon le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1, ces tanzaniens étaient recrutés par un habitant de la ville de la Butembo. 

« Ces terroristes ADF ont déclaré être recrutés par ruse. Le recruteur les avait mentis qu’ils allaient travailler dans une mine d’or dans la région de Beni », explique le porte-parole militaire.

Ces membres de ADF sont mis à la disposition des services spécialisés des forces armées « pour exploitation ».

C’est la énième arrestation des combattants ADF dans la région de Beni. Fin janvier, l’ADF Salim Rachid, de nationalité Kenyane a été arrêté par l’armée dans le village de Mantumbi, en territoire de Beni. Il est réputé comme tueur des otages et capturés civils comme militaires dans la région de Beni. Il est apparu dans plusieurs vidéos des ADF montrant des civils et militaires décapités. Fin 2021, les services de sécurité congolais avaient arrêté Benjamin Kisokeranio un autre membre influent ADF présenté comme le chargé des finances et de ravitaillement du mouvement. 

Yassin Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une